Page d'accueil
LAST MINUTE!
Locations vacances Chianti
B&B en Toscane
Villas et hôtels de luxe
Blog Toscane
Taxe Touristique
Agences - location vac.
Immobilier en Toscane
Vacances Maremma
Locations vacances Rome
Dates Importantes
Venir à Greve in Chianti
Cartes de Greve
Piscines publiques
Bibliothèque Publique
Achats à Greve
Piazza Matteotti
Dégustation des Vins
Leçons de cuisine
Spécialités toscanes
Restaurants
Choses à faire et à voir
Châteaux du Chianti
Excursions, Taxi
Mariage en Toscane
Les musées et l'histoire
Guides et livres
Villes de l’Ombrie
Liens Utiles
Passer une publicité
Nous contacter
English Italiano Deutsch Français























Taxe Touristique en Toscane, Italie

IMPORTANT :: TAXE TOURISTIQUE

A compter du 1er avril 2012, la commune de Greve in Chianti imposera une taxe touristique appliquée aux non-résidents de la commune passant une nuit sur le territoire de la commune, chaque année, durant la période comprise entre le mois de mars et le mois d’octobre.

Le montant de cette taxe pour les chambres est de 1 euro par personne et par nuit, jusqu’à un maximum de 4 nuits par logement (total maximum de 4 euros par personne).

Le montant de cette taxe pour les appartements et les maisons est de 1,5 euro par personne et par nuit, jusqu’à un maximum de 7 nuits par logement (total maximum de 10,50 euros par personne).

Le montant de la taxe pour les hôtels varie selon le nombre d’étoiles des établissements et va de 0,5 euros à 4 euros par personne et par nuit.

Les personnes âgées de moins de 14 ans sont exonérées du paiement de cette taxe locale.

Cette taxe ne sera vraisemblablement PAS incluse dans les prix des locations de vacances comprises dans la présente liste.


Anna Maria Baldini


travel safely
























Locations de vacance et gîtes ruraux en Chianti
Séjours et hébergements en Toscane
Choses à voir en Chianti
Séjours de vacances en Toscane

Texte français copyright © ammonet InfoTech 1997 - 2017. Tous droits réservés.
Appartements de vacances en Toscane par ammonet InfoTech.

Anna Maria Baldini